//Résidence //

La Filature du Mazel accueille du 20 au 24 septembre la Compagnie de l'Ombrage qui a été retenue en 2020 par le Collectif d'Accompagnement Artistique  en  Sud Cévennes.
La Compagnie de L'Ombrage poursuit la création de son spectacle Frontière, j'aurai ta peau, pour une finalisation prévue en novembre 2021.

Le spectacle interroge la notion de frontières et associe plusieurs pratiques artistiques, papier découpé, illustration, boîte à manivelle, création musicale, à partir d'un texte lui aussi original.
Une sortie de résidence est prévue le 23 septembre à 15h 

//Résidence //

La Filature du Mazel accueille la résidence d'écriture de Louise Desbrusses avec le soutien d'Occitanie Livre et Lecture du 13 septembre au 15 octobre 2021. Elle sera présente sur le territoire pour l'écriture de son texte et rencontrer les habitant.es

La Filature est heureuse d'accueillir un beau projet d'écriture sur un sujet si fort pour le lieu.

Le projet

 

Il y a vingt ans, Louise Desbrusses a trouvé, dans un village des Hautes-Cévennes, une carte postale sur laquelle était reproduit un "Règlement des fileuses logées". Un règlement pour des esclaves ou des délinquantes plus que pour des ouvrières. Elle l'a gardé. Longtemps. Ça commence souvent comme ça un projet, une graine semée et qui dort, et un jour germe. Ce jour-là, c'est en 2014, dans une filature en travaux, à Lasalle. La filature Vernet. Elle est venue pour un portrait qu'on lui demande, avec Isis Olivier, artiste elle aussi, derrière l'objectif. Soudain, tout bascule. Oubliée la séance de pose. Louise Desbrusses se lance dans une performance improvisée, une danse, un rituel spontané pour se désenvoûter de l'emprise sur les corps féminins, les corps dressés, le "corps-ouvrière" : un dé-filé.

 

"Les dé-fileuses" sont nées, et deviennent un projet d'écriture et de performance. Il entre aujourd'hui dans une nouvelle étape grâce à l'invitation en résidence de la Filature du Mazel avec le soutien d'Occitanie Livre et Lecture. Le texte que l'autrice souhaite d'écrire, pendant ces cinq semaines sur place, n'est pas, selon ses mots « un récit, une fiction, un document, un poème, un essai. Ou plutôt il est tout cela. » Il sera fait de plusieurs fils tissés, chaîne et trame, histoires se croisant.

 

 

 

Rencontres & lectures

Plusieurs rendez-vous avec l'autrice et performeuse sont déjà prévus, parmi lesquels :

      - une sortie de résidence le 7 octobre à la Filature du Mazel (Notre-Dame-de-la-Rouvière),

      - un atelier et une lecture performance à la Filature du Pont de Fer (Lasalle), les 8 et 9 octobre,

      - une lecture à Millau suivie d'une discussion avec Emmanuel Adely, écrivain, le 15 octobre à Ping-Pong, en partenariat avec Aporia culture

 

Bio

 

Louise Desbrusses est écrivaine, vidéaste et artiste de performance. Dans ses créations, elle explore les intervalles entre des états, des moments, l'entre-deux. C'est ceci et c'est aussi cela, et c'est encore autre chose. Et. Car l'expérience de la vie est multivoque, équivoque, organique et qu'il s'agit de cela : de l'expérience de vivre que l'autrice met en mots depuis son premier roman, très remarqué, L'argent, l'urgence chez P.O.L (2006) suivi par Couronnes Boucliers Armures (P.O.L, 2007), mention spéciale du Prix Wepler Fondation-La-Poste.

 

A Berlin, où elle vit de 2007 à 2011 l'écrivaine s'engage dans la performance avec Réel est Dieu, puis Le Cœur rectifié. En 2012 elle adapte et danse I think not, solo de la chorégraphe américaine Deborah Hay pour le Festival Concordan(s)es puis, écrit et chorégraphie Le corps est-il soluble dans l'écrit ? conférence dansée, créé au phénix-scène nationale de Valenciennes en 2013, dansé notamment au Théâtre de la Vignette à Montpellier (2015), paru (livre & DVD) chez Principe d'Incertitude (2018). Tout en se formant aux côtés d'Anna Halprin, au sein de l'institut Tamalpa (USA) dont elle est désormais professeure associée, elle publie textes courts, photos, poésies, essais et créée des performances. La dernière, In extenso (poésie, performance, vidéo, danse : Louise Desbrusses / musique : Louis-Michel Marion) à Dunkerque fin 2019 avec le soutien de la région Hauts-de-France.

 

Biblio

L'argent, l'urgence, éd. POL, 2006.

Couronnes boucliers armures, éd. POL, 2007.

Toute tentative d'autobiographie serait vaine, éd. Lansman, 2010.

Le corps est-il soluble dans l'écrit ?, éd. Principe d'incertitude, 2018.

 

 

 

 

les dé-fileuses, in situ à la filature Vernet (Lasalle) - performance Louise Desbrusses - © photo Isis Olivier

 


//Résidence //

 

 

Du 6 au 10 septembre, la Filature accueille à nouveau le conteur franco-kabyle Kamel GUENNOUN  qui s’est engagé dans l’écriture et l’interprétation d’un conte merveilleux : « L’Homme qui écoute battre le coeur de la Terre » évoquera la naissance de la civilisation kabyle à travers sa cosmogonie. Dans cette véritable « entreprise », il peut compter sur les savoirs et les connaissances de la metteuse en scène Lucille TERME, spécialiste de l’anthropologie sociale et théâtrale.
Cette création reçoit les soutiens du Centre Méditerranéen de Littérature Orale et du « Festival de La Francophonie de l’écriture à la scène » dont Hassane KASSI KOUYATE, le Directeur et Commissaire à la Francophonie, occupe un rôle de conseiller à l’écriture et à la mise en scène.
photo © Justine CERRUTTI-BARBEY

// Résidence //

 

 

Du 20 au 29 août, parallèlement au collectif Les noues, la compagnie L'amour en chefe développe aussi son projet  "L'enfer me ment":

 

Ce spectacle de cirque musical est une rencontre entre le Soi et l'Autre et au centre de cela : la Peur. Perséphone évolue entre diverses réflexions sur ces envies d'inconnues, cette peur qui l'a paralyse et qui, au moment où le téléphone sonne, l'empêche de le saisir…

 

Au plateau :

_ Perséphone (Carole CHALHOUB), un personnage ancré dans son confort, ses limites, sa pièce.

_ Des téléphones à cadran, seul point de sortie vers un monde inconnu, effrayant.

_ Erèbe (Guillaume MONTAUD), un être éthéré hors de l'espace, créateur sonore, serviteur de la trame.

 

L'écriture a commencé en juillet dernier et se termine lors de cette résidence.

photo: Laura Severi

 


// Résidence //

COLLECTIF LES NOUES "Toi contre toit"

 

"Nous" au féminin

 

Création urbaine dansée et scénographiée - 2022 

 

 

 

Dans le creux des villes 

 

à la recherche d'un refuge 

 

deux femmes se croisent

 

se percutent se rencontrent

 

suspendent leurs trajectoires 

 

pour accueillir les possibles

 

le temps d'une nuit 

 

deviennent des "noues" 

 

deviennent un toit pour toi

 

 

 

CRÉATION COLLECTIVE

 

Jeu et costumes : Morgane Liébard et Johanna Thomas

 

Ecriture et mise en scène : Laura Severi

 

instagram : @collectif_lesnoues

 

facebook : @collectif.lesnoues

 


// Résidence //

 

En juillet, Lara Hamou, jeune chorégraphe  montpelliéraine émergente, a choisi la Filature du Mazel pour son premier travail de création  au plateau en tant que chorégraphe et danseuse solo. Création sur le thème du handicap.

 


// STAGE //

La Filature du Mazel accueille dans le cadre des Chemins de Tolérance un stage de pratique théâtrale les 16,17 et 18 août prochains

Sous la direction de Patrick Simon

Ces trois journées s’adressent principalement aux comédiens et comédiennes en cours de professionnalisation ou professionnels du territoire cévenol et de la région Occitanie.

Dans sa première approche d’un texte, l’acteur a souvent tendance à chercher le sens général, le sens des mots, avec la préoccupation d’avoir à le jouer.

Travail sur des textes d'auteurs ou autrices d'Occitanie.

 

 

 

Les Chemins de Tolérance http://active.asso.free.fr/

 

Les Lumières en Cévennes 06 30 50 73 07 - 06 08 47 45 04

cheminstolerancecevennes@gmail.com


// STAGE //

 

La Filature du Mazel accueille 2 sessions de Stage Art Performance organisées par Julien Bouissou

Un travail et un encadrement exceptionnels, lancez-vous !
Du 19 au 21 juillet - Découverte et pratique de l'action 90€ / 50€ Tarif étudiant
Du 19 au 25 juillet - Résidence de recherche personnelle 180€ / 90€ Tarif étudiant
Intervention exceptionnelle de Mar Serinyà Gou lors de la résidence !
stageartperformance@hotmail.com

// RÉSIDENCE //

 


Raphaël Bastide, en résidence tout le mois de juin à la Filature du Mazel,  présentera son travail artistique lors d’une restitution de résidence.
Cascade
Restitution de résidence
Dimanche 27 juin à 16h, chapelle de Villeméjane, 30570 Valleraugue
Cascade est un instrument numérique sonore et visuel, qui permet une écriture musicale à partir de formes graphiques interprétées en temps réel.
La restitution présentera les inspirations et le processus de recherche de l’artiste, ainsi que des démonstrations de l’instrument Cascade.
Le masque sera obligatoire dans la chapelle.
 

https://raphaelbastide.com/cascade/


// RÉSIDENCE // 

 

 

Cette semaine, la Filature du Mazel accueille une résidence proposée par Kapta qui a intégré le Tiers-Lieu l'an passé.

2 danseuses strasbourgeoises : Hilda Castillo et Vera Mallien collaborent sur un projet de vidéo-danse et travaillent ensemble depuis un moment. Et enfin, enfin ! une sortie de résidence, si si !!, dimanche 13 juin 16h, sur INSCRIPTION uniquement auprès de Lucile : lmarino@kapta.fr / 06 83 34 98 10 . gooooooooooooo


// RÉSIDENCE // 

 

Début Mai la Filature du Mazel a accueilli la compagnie "La plante des pieds" pour une création originale !

 

"Entre études de terrain et expérimentations sensibles, comment traduire les relations qui relient nos corps aux plantes ?

La recherche chorégraphique que nous entreprenons se lie à celles et ceux qui prennent soin du végétal, et plus particulièrement des arbres. La récolte de leurs témoignages crée une matière sonore, source d’interprétation dansée.

Nos rencontres physiques et rêvées avec des arbres questionnent nos capacités d’empathie avec leurs différentes identités, et font émerger des créatures hybrides.

Un pas de trois pour se glisser tour à tour dans la peau des jardiniers ou sous l’écorce des arbres..."


// RÉSIDENCE //

 

IRI était en résidence à la Filature du Mazel la semaine dernière Son spectacle "Malmaba" raconte l'histoire d'une femme dans la quête des danses sacrées interdites par le patriarcat.

Dans son périple, elle revisite les archétypes du féminin et du masculin, jusqu'à rencontrer l'essence mère; la mère divine.

La résidence fut l'occasion pour Iri de travailler avec Omri pour la partie filmée du spectacle et le montage du son sur les images.

Bientôt sur les scènes ! !


// FILATURE // 

 

Effervescence à l'atelier de sérigraphie. Le collectif Camera Lucida / La vieille Racle a créé et confectionné des cartes et une belle pochette sur le thème "liquide".

Avec le retour du soleil, ils ont dessiné, raclé, découpé, séché, plié,... toute la journée.

Photo => Lucile Marino


// LAND ART //

 

 

Cette semaine nous commençons l'installation des nouvelles oeuvres sur le sentier "Les Balcons de l'Aigoual".

L'artiste Xavier Rèche travaille à sa structure "Plein souffle" !

Des hommes et des arbres... bientôt une oeuvre !


// RÉSIDENCE // 

 

Génial de recevoir les Suméno-montpellierain Namaz Pamous à la Filature du Mazel !

Durant cette résidence ils ont pu travailler la partie scénique de leur nouvel album, "Capharnaüm" !

La résidence était axée sur le travail de la lumière avec leur nouveau technicien lumière Nathan Roblot. Le calage du set et des déplacements sur scène ont donné lieu à un filage réussit pour le plus grand plaisir des Filaturien.nes !!

Ce spectacle nous plonge dans un univers poétique très vaste et généreux !

Les sept musicien.nes nous entrainent dans un tourbillon musical, sautillant d'un style à un autre avec beaucoup de panache et d'énergie ! Tout y est ! Bientôt sur les routes, à suivre de très près !

Hâte de les voir en live !

==> https://youtu.be/_gcR3MaGeWY

==> https://youtu.be/qMQ-59VlXbo


// RÉSIDENCE //

 

Les Transes Cévenoles font bouger la Filature du Mazel avec la résidence de

Rom Castéra ! ! 

Dans le cadre de l'IMAG, le projet itinérant de

La FéMAG, nous avons accueilli en résidence Rom Castéra accompagné de ses deux musiciennes, Naïma Girou et Ana Baldek.

Un travail qui commence par une résidence, mais qui sera suivie d'autres temps forts que vous pourrez suivre sur le territoire.

A La filature du Mazel ils ont pu travailler la présence scénique et la voix d'un projet électro-pop-folk à ne pas manquer !


// RÉSIDENCES ET ACTION CULTURELLE // 

 

Les Elvis Platinés ont accueilli ZoB' Bozo en résidence à La filature du Mazel pour la création de son spectacle jeune public "Damsou", avec le soutien du Département du Gard !

Un spectacle avec du slam, du rap coloré, des percussions, du chant, des chansons, des rires-sourires, qui nous embarque dans la vie de Damsou, un jeune homme de 10 ans qui ne va pas à l'école. Mais rassurez-vous, il va très bien !

L'occasion pour nous également d'organiser une rencontre avec les CE1, CM1 et CM2 de l'école de Notre-Dame de la Rouvière !


 // RÉSIDENCES //

 

Cette semaine Les Elvis Platinés - Les Transes Cévenoles accueillent en résidence à La filature du Mazel, la compagnie toulousaine Blizzard Concept qui travaille actuellement sur son nouveau spectacle Jazz Magic.

Un spectacle plein d'interactions avec le public dans lequel les comédiens improvisent Jazz et Magie.


 // RÉSIDENCES //

 

Nous sommes heureux.se d'avoir pu accueillir en résidence la jeune comédienne et chanteuse Saskia Cohen !

Son travail de création est un questionnement sur la place que prend la passion amoureuse dans nos vies et la dépendance qu'elle suscite chez les femmes, malgré leurs désirs d'émancipation et d'autonomie.

Ces questions donnent naissance à un début de création théâtrale originale qu'elle travaille pour l'instant en solo !

Recueil de textes, chansons, lectures et travail d'enquête viennent enrichir l'écriture de sonorités multiples et de pensées sensibles.

C'est en robe de mariée qu'elle veut partager ces moments d'errances féminines. Mélange de pathétisme, de légèreté et de fatalité, nous ne pouvons qu'imaginer un futur spectacle jouant sur la corde sensible de nos cœurs amoureux !

// RÉSIDENCES //

 

MAT FX, E-bryd, et La Vague Scelerate sont en résidence à la filature Du Mazel !!

La salle de résidence se transforme en simulateur live !

Ca fait plaisir à voir, et à entendre !!!

==> Nouveau projet de live en préparation, semaine de création son/lumière/Mapping

 

MUSIQUE Reggae Dub Electro de MAT FX

CARTOGRAPHIE d’E-bryd

REGIE SON de La vague scélérate

Bientôt sur scène !! ( on croise les doigts )


//Lecture publique//

Dans le cadre du Contrat Territoire et Lecture mis en place par la DRAC Occitanie et la Communauté des Communes Causses

Aigoual Cévennes, dans les écoles primaires de Saint André de Majencoules, Valleraugue, Lanuejols et Saint André de Valborgnes.

"Héméra", création originale d'Audrey Bernard de la compagnie CLAAP plante son décor. Un monde divin où musique, joie et vie ont été bannis du palais céleste. Voyage métaphorique d'exploration et d'acceptation de la diversité des émotions qui font de la vie, la vie.

Contes, musiques, et chants du monde.

Un public très attentif et heureux de pouvoir bénéficier de ce moment unique.

Suivit d'un temps d'échange avec les enfants qui par leurs questions ont montré toute l'attention porté au texte et à la musique par leur imaginaire.

// RÉSIDENCES // 

TEL QUEL

Travaille son et lumière pour du live par Stéphane Garcin

Accompagné par Demain dès l'Aube

https://youtu.be/6Qm94UzDRWk

Notre nouveau single disponible ici et sur toutes les plateformes de streaming !

// RÉSIDENCES // 

    ACCORDS OUVERTS 

 " À voix multiples, par multiples voieS " 

 

Julie Avril de l'association ACCORDS OUVERTS est actuellement en résidence à la filature du Mazel dans le cadre de la création de son nouveau spectacle " À voix multiples, par multiples voieS ". 

 

Cette semaine Julie travaille la partie musicale de sa création pluridisciplinaire, poétique et itinérant.

 

Entremêlements de textes, chants, musiques et cartes illustrées, l'artiste nous propose un travail sur ce que l'émotif emprunte au paysage. 

Un chemin de vie qui use du langage de la déambulation du corps dans l'espace. 

En création ! À suivre sur les chemins !

En collaboration avec Aude Fondard et Amandine MARIA ( Illustrations )

Accueil - Accords Ouverts

//Lecture publique//

"Pastis sur le Causse Noir",

un polar écrit par les élèves des écoles primaires et les habitants de Lanuejols, de Saint André de Valborgne, de Soudorgues et de Lasalle avec le concours de Karine Bergami auteure au travers d’ateliers d'écriture et de Benjamin Courtault illustrateur.

L'intrigue : la disparition rocambolesque, une journée d'hiver de l'institutrice de Lanuejols, un duo d'enfants mène l'enquête qui les conduira de village en village, jusqu'au dénouement final.

Ce projet a été mis en place par la Filature du Mazel dans le cadre d’un Contrat Territoire et Lecture signé avec la DRAC Occitanie, le Département du Gard et la Communauté des Communes Causses Aigoual Cévennes Terres Solidaires dans le réseau des bibliothèques.

Depuis 2015, Claire Schneider chargée de mission culturelle à la Filature du Mazel, a crée le réseau lecture publique pour les bibliothèques et médiathèque de la Communauté des communes Causses Aigoual Cévennes et y propose des activités d’éducations artistiques et culturelles en direction des différents publiques qui la composent.

// RÉSIDENCES // 

Puppet Sporting Club 

Quand la construction cède la place au jeu...

"Le Loup de Marlaguette"

Théâtre d'ombres et d'encres, marionnette à gaine et corps castellet, dès 3 ans.

C'est la nouvelle petite forme du Puppet Sporting Club !… Afficher la suite