Ani Caizergues développe une pratique de la peinture frontalière de la sculpture en intégrant la question de la matière à celle de la couleur.

 

Cette improbable réunion vers laquelle tend son œuvre entraîne une recherche dont chaque pièce porte la vision. Cette expression est nourrie de l’Arte Povera et de son contraire, la peinture abstraite. Une sculpture de la peinture, ou l’inverse, à travers une accumulation de feuilles peintes scandées de matériaux d’emballage comme le plastique ou le papier collant sans faire intervenir de hiérarchie. L’aspect physique qui s’en dégage révèle une réflexion sur la substance de l’art, caractéristique de son engagement.

Elle a fait ses études à l’école nationale supérieure des beaux-arts de Paris.

//Résidence //

Du 31 janvier au 4 février, la Filature accueille la nouvelle création Soeur de la compagnie Roselend. Un très beau travail autour de la danse et de la projection en super 8. Sortie de résidence le jeudi 3 février pour les pros .


//Stage //

Le Cirque Leucques et Toola Yoga organisent à la Filature deux stages de yoga aérien les 8 et 9 janvier et les 12 et 13 février.

Superbe proposition physique et suspendue sous la direction d'Héloïse Delbard !

 


//Résidence //

Du 17 au 21 janvier, la Filature accueille la Cocasse compagnie dans le cadre de l'accompagnement CLAAC 2021. Réglages de la dernière création !

https://cocasseco.fr/